• Oulimots, partie 20 (mercredi 5 septembre 2018)

     

    Contrainte : bain, sirène, rouleaux, printemps, vernis, soleil,

    pluie, envie.

     

     

     

    Ode à Liante

     

     

     

    Telle une sirène brute, sans vernis, sans masque, elle quitte le grand bain, l'océan sa demeure, à la fin du printemps, pour m'accueillir, dissimulant avec quelque difficulté son corps d'écailles chaleureux malgré tout.

     

    J'avais envie de ses bras, de son sourire, de retrouvailles. Sous le soleil ou sous la pluie, peu m'importe. Ses bras et ses mots suffisent. Sa personnalité tellement autre, tellement belle, tellement tout ce que tu ne peux pas imaginer !

     

    Sans difficulté aucune elle me convainc de la rejoindre dans les rouleaux affamés, nager sans eaux troubles, virevolter dans les vagues, accueillir la vie qui pourrait être belle !

     

     

     

    Dorothée (04 septembre 2018)

     

     

     

    P.S : je me dis que ce pourrait être le nom d'un joli parfum un peu fou ! 

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :