• Moment de grâce

    Se retrouver, enfin.

    Cajoler nos corps, apaiser le manque.

    Puis l'heure de la douce sieste, salvatrice.

    Ne pas dormir,

    Le regarder rêver, le caresser des yeux.

    Sa main sur mon épaule, souhaiter qu'elle reste là, toujours.

    Et puis la fenêtre ouverte,

    Le vent qui bruisse dans les arbres, du vert à perte de vue.

    Les étourneaux par dizaines qui s'esclaffent, qui s'esclaffent !

    Quel moment de grâce !

    Dorothée (24 août 2018)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :